La web TV de Cluny et du Clunisois

Grève du chômage en Clunisois

Et si le Clunisois devenait un territoire “zéro chômeur de longue durée” ? Derrière ce projet, lancé par ATD Quart monde, se cache l’idée qu’il est possible de créer des emplois non délocalisables pour des tâches utiles à la société mais non rentables économiquement.

L’association estime qu’en France, 2 à 3 millions de personnes sont privées d’un emploi digne et sont contraintes de survivre avec emplois précaires ou des minimas sociaux. Bien qu’ayant des compétences, des savoir-faire, ayant déjà occupé des emplois variés, ces personnes sont aujourd’hui écartées du système économique qui les considère comme non employables, faute d’être suffisamment “rentables”.

Paradoxalement, si l’emploi se fait rare, le travail ne manque pas : une multitude de besoins ne sont aujourd’hui plus satisfaits, bien qu’ils seraient utiles à la société, car ils ne sont pas assez lucratifs pour le secteur économique. Le comble est qu’une personne en situation de précarité coûte environ 15 000 € par an à la collectivité. Le projet “Zéro chômeur de longue durée” propose donc de réorienter ce coût collectif vers la création d’emplois, pour satisfaire ces besoins utiles à la société, tout en permettant aux personnes de sortir de la précarité.

Pour démontrer que ce modèle peut exister en Clunisois, la communauté de communes a organisé, le 26 octobre dernier, une “grève du chômage” qui a rassemblé de nombreuses personnes désirant s’investir dans la valorisation ces travaux utiles : récolte des invendus dans les supermarchés, ramasse de fruits chez des particuliers, désherbage, réfection de murs en pierres sèches, services aux personnes âgées…

Si le Clunisois était retenu pour faire partie de l’expérimentation portée par ATD Quart monde, ce modèle pourrait faire école et, pourquoi pas, permettre de vaincre le chômage de longue durée sur le territoire.

2 commentaires

  1. DESSOLY ALAIN
    10 février 2019 à 9 h 20 min #

    PROFESSIONNEL retraité de la taille et soins des arbres, je peux me mettre à disposition pour : formation, et comprehension de l’arbre en milieu naturel et/ou urbain …

    Je pense précisémént à l’entretien des chemeins de randonnée et autres qui sont laissés à l’abandon et disparaissent ……

  2. Boris CHEVROT
    11 février 2019 à 11 h 25 min #

    Bonjour Alain,

    Merci pour cette proposition qui est très bienvenue !
    Je vous laisse m’envoyer vos coordonnées à boris.chevrot@enclunisois.fr, afin que nous puissions échanger à ce sujet.

    Bien cordialement,

    Boris

    CC du Clunisois

Laisser un commentaire.