La web TV de Cluny et du Clunisois

Cinq « Stolpersteine » à Cluny

Le dimanche 6 mars 2016, l’artiste allemand Gunter Demnig a procédé à la pose de cinq « stolpersteine », ou pierres d’achoppement en français, en mémoire de la famille juive Oferman-Rotbart. L’artiste était à Cluny dans le cadre de la semaine de l’histoire et de la mémoire organisée par le lycée La Prat’s et la Ville de Cluny autour du projet « Matricule 35494 ».

Débuté en 1993, le projet « stolpersteine » de Gunter Demnig consiste à encastrer, dans le trottoir devant le dernier domicile choisi par des victimes du nazisme, une pierre rappelant leur nom, leur date de naissance, la date de leur arrestation et le lieu de leur déportation, ainsi que les circonstances de leur mort. À la manière d’un monument commémoratif transnational, ces pierres d’achoppement permettent de ne pas oublier les victimes, qu’elles soient Juives, Roms, membres de le Résistance, handicapées, homosexuelles, opposantes, ou enfants séparés de leur famille.

À Cluny, c’est la famille Oferman-Rotbart, réfugiée et, pour une partie, déportée en février 1944, qui a été honorée, devant son dernier domicile du 4 rue Prud’hon. Après la pose des pierres par l’artiste, familles, invités et public se sont retrouvés dans la salle Saint-Lazare de l’Hôtel-Dieu de Cluny pour un temps de témoignages, discours et musique par les élèves du lycée.

Les commentaires sont fermés.